La suppléante du préfet veut monter en grade

Le prochain préfet du Jura bernois sera peut-être une préfète. Actuelle suppléante du titulaire Jean-Philippe Marti, Stéphanie Niederhauser se lance en effet à son tour dans la course à la Préfecture du Jura bernois.

Son parti, le PLR, a validé sa candidature à l’unanimité lors d’une assemblée extraordinaire qui s’est tenue jeudi soir à Sonceboz.

Après Hervé Gullotti (PS) et Patrick Gsteiger (Parti évangélique), la citoyenne de Court est donc la troisième candidate à se faire connaître. Célibataire, âgée de 47 ans, maman d’une adolescente, Stéphanie Niederhauser a commencé sa carrière professionnelle dans plusieurs entreprises du privé en tant qu’employée de commerce. Arrivée à la Préfecture à Courtelary en 1998, elle y a gravi tous les échelons. «Ces années d’expérience me confortent dans l’idée que ce poste est fait pour moi», réagit l’intéressée.

La candidate PLR dit espérer que l’UDC soutienne sa candidature. Hier, sur les réseaux sociaux, l’ancien maire de Champoz André Mercerat, nouvelle recrue de l’UDC, indiquait à cet égard que Stéphanie Niederhauser «était la bonne personne pour ce poste».

Article original