Les partis bourgeois jouent la carte de la féminité

Après Patrick Gsteiger (PEV) il y a deux semaines et Hervé Gullotti (PS) la semaine dernière, c’était au tour de la candidate du PLR, Stéphanie Niederhauser, de Court, de présenter hier ses motivations en vue de l’élection du 21 mai à la préfecture du Jura bernois. L’actuelle vice-préfète était entourée des présidents des partis bourgeois de la région, qui lui ont tous accordé leur soutien officiel et n’ont pas manqué de vanter ses qualités.

Article orginal